Tuesday, March 07, 2006

 

MOBILISATION J+16

Communiqué de presse du 06/03/06

Réunis lors de l’assemblée quotidienne, les étudiant-e-s ont décidé d’une grande journée d’action pour le mardi 7 mars, et ce dès 7H du matin. La reconduction de la grève avec piquets de grève a été votée à la majorité absolue. Ils et elles ont décidé de continuer l’information entreprise dans les lycées des Hauts de Seine.

A la suite de cette assemblée Générale, une délégation a été reçue par l’Assemblée générale enseignante et IATOSS qui a réaffirmé son soutien au mouvement des étudiants grévistes. Les délégués ont été conviés à l’assemblée générale des enseignants de l’UFR sciences sociales et administratives. Les étudiants sont appelés à la manifestation unitaire du 7 mars, pour dénoncer le démantèlement du Code du travail, et attirer l’attention de l’opinion publique sur les Contrats Première Embauche et Nouvelle Embauche.

Deux rendez-vous marqueront la journée de demain : l’Assemblée Générale étudiante qui débutera à partir de 10H et le départ en cortège unitaire à 12H30.

Ce que nous défendons, nous le défendons pour toutes et tous !

Contact: stopcpe92@no-log.org - http://stopcpe92.blogspot.com/

Comments:
Quelques commentaires sur la lutte que vous menez:

1. Je comprend (je suis un jeune moi même - 27 ans) que nous soyons inquièt pour notre avenir - Nous sommes à un moment ou nous devons être responsable et nous assumer par nous même. De plus notre avenir n'est pas rose: comme tous le monde nous savons que nous sommes mortels (pas très réjouissant)

2. Vous devez comprendre que les manifestants anti cpe sont instrumentalisés par le PS qui lutte (déjà) pour 2007

3. Pourquoi lutter contre une solution nouvelle et jamais mise en oeuvre chez nous?

4. Il faut nécessairement plus de flexibilité dans le travail (c'est une évolution économique mondiale à laquelle nous ne pouvons nous opposer - à moins de rater le train, ce qui entrainera plus de chômage encore)

5 Ou y a-t-il plus de précarité: rester au chomage de longue durée / une société dans laquelle le contrat de travail est fléxible mais où l'on peut retrouver du boulot facilement (c'est le cas en Angleterre - société fléxible mais sans chomage - , ou beaucoup de nos camarades jeunes partent, car cela leur convient très bien et quand ils reviennent ils trouvent un boulot sans problème grâce aux expériences acquises)

6. Ne vous trompez pas de combat: si les entreprises du CAC augmentent leurs profits (tant mieux, c'est le but - si elles ne gagnaient pas d'argent elles fermeraient la porte ce qui aurait des conséquences sur le chômage) - pour autant le premier employeur sont les PME (qui ne font pas forcément beaucoup de bénéfice et qui sont dans des situations beaucoup plus précaires) qui ne peuvent pas se satisfaire de contrat de travail rigide

7. Il ne faut pas avoir l'illusion que l'entrée dans le monde du travail est simple - si la génération de nos parents a profité de la croissance, il faut aussi ce souvenir que des gens ont réussi à aller très loins, sans avoir un bagage très important au départ

8. Pour s'assurer une bonne intégration dans le marché du travail il ne faut pas avoir une relation de conflit avec le patronat, et les prendre pour des méchants qui ne cherchent qu'à gagner de l'argent. Bien sur que c'est leur objectif (c'est bien, c'est le notre aussi à nous future salariés) mais ils sont conscient qu'ils ne peuvent le faire qu'avec ... des salariés


C'est un crédo libéral? Non ce sont les idées d'un jeune qui entre sur le marché du travail avec l'appétit de réussir et de s'épanouir, mais, sans sinistrose, conscient de la réalité
 
Tout à fait d'accord avec toi goldmund! Les jeunes semblent préférer le chômage à longue durée.

Pas de prise de risque = impossibilité à trouver une solution à une société et une conjoncture qui changent. Nous n'aurons aucun résultat si nous ne tentons pas d'évoluer avec cette conjoncture.
 
goldmund c'est clair, concis et tout ce qu'il y avait à dire est dit...
 
Mais tout le challenge consiste à le faire comprendre aux grévistes... Et là où un discours intelligent n'a pas de prise, que faire ?
 
Cher goldmund merci pour ce point de vue très intéressant (il n'y a aucune ironie ne te méprendre pas).
J'ai seulement 23 ans, je viens d'une classe modeste et je n'ai certainement pas la science infuse mais laisse moi te faire-part de mon avis.(Je ne suis pas pour des blocages mais plus pour des grèves nationales).
voyons le problème différemment:
Le cpe c'est un contrat avec 2 ans de période d'essai pour les moins de 26 ans. Sachant que si le contrat est rompu c'est 3 mois qu'il faut attendre pour pouvoir en résigner un.
Donc c'est 2 ans ou toutes volontés de l'employeur doivent être exhaussés pour garder son poste.
Des problèmes peuvent apparaître comme:
Essai de contracter un crédit auprès d'une banque avec un contrat qui peut être rompu à quelque moment que se soit sans préavis ni motif.
Puisque tu ne peux pas acheter ton appart' essai d'en louer un par exemple, sur l'Ile de france. Tu va voir sa ce corse par ce que les bailleurs veulent des gens bien payé et sur qui ils peuvent avoir confiance.
Un exemple ma soeur 39 ans professeur des écoles depuis déjà 10 ans, a du demander à mon père de se porter garant car le bailleur considérait qu'il n'avait pas assez de garantit.
Pour ce qui est de la possibilité de nos parents d'avoir de fulgurantes progressions dans leur carrière en entreprise, tu ne peux plus l'appliquer maintenant. Nous sommes beaucoup maintenant a obtenir des diplomes et l'harmonisation des diplômes européens empêche ce genre d'évolution.
La solution est la formation même au sein de l'entreprise mais ça coûte très cher pour elle qui est déjà asphyxié par de nombreuses charges comme la taxe d'apprentissage et bien d'autres.
En plus nous allons vers un démantèlement certes lent mais progressif de notre éducation nationale.
Pour moi cette grève ce n'est pas seulement contre le cpe mais contre un système qui diminue les postes et finances pour notre éducation...et pour des acquis et des valeurs qui disparaissent.

Enfin bref ce que j'en pense moi.
 
Lutter contre le CPE et le CNe est une bonne chose. Face aux problèmes posés par la flexibilité de l'emploi (alternance travail/chômage), et la précarité les réponses que proposent Villepin (et son équipe) ne sont pas satisfaisantes. Cf l'emsemble des économistes, juristes qui critiquent vivement les conséquences de cette loi sur le droit du travail et l'emploi (très peu d'embauche de jeunes et précarisation des jeunes diplômés).
Défendre le CPE est purement idéologique et sans fondement (ni économique, ni juridique, ni social). s'en défendre et demander une autre alternative est tout bonnement une question de bon sens.
Pour infos les réponses de spécialistes de la question :

http://www.lemonde.fr/web/chat/0,46-0@2-3224,55-738154,0.html
http://permanent.nouvelobs.com/social/20060301.OBS8976.html
 
Mais arrête, il n'y a pas un consensus contre le CPE. Il faut être un peu pragmatique là et arrêter l'idéologie et la reprise de la gauche de ce mouvement.
Je pense que la France est un pays sur le déclin si nous ne nous remettons pas un temps soit un peu en cause. SI rien ne change, si le code du travail reste toujours aussi surchargé, si nous préférons rester au chomage que de travailler et si nous essayons pas les choses avant de s'opposer(systématiquement) nous allons droit au naufrage.

Je veux bien que vous soyez opposé à tout changement mais le fait que notre pays soit autant ultra conservateur et que nous disons toujours non avant d'essayer quoi que ce soit est un grave danger.

Vous qui dites pensez à vos frère et futurs enfants, vous me faites bien rire.
 
2zo je trouve tes paroles fortes interessantes. J'apprécie les gens comme toi qui sont contre quelques choses mais qui ne n'empêche pas les autres de bosser. Si seulement tout le monde pouvait être comme toi sur le campus.....
 
je comprends donc que Goldmund est pour le CPE puisqu'il considère que finalement, la réponse trouvée par Villepin pour réduire le "chômage et la précarité" des jeunes est la moins mauvaise des solutions. Après tout c'est vrai, on est jeune, on cherche un emploi, c'est dur. Avec ce CPE, on a l'illusion qu'on sera embauché plus facilement, et c'est vrai. Effectivement, un entrepreneur, "qui n'est pas un méchant", pense à l'avenir de son entreprise et verra une formidable opportunité de pouvoir prendre un forfait "jeune diplomé, sans engagement de durée". En cas de difficulté de l'entreprise, hop, plus besoin de paperasse, plus besoin de plan social, allez hop ! à la poubelle ! C'est pour cela que Villepin a créé ce contrat, pour lever les "blocages psychologiques qui pèsent sur la france !!" Pour "l'égalité des chances " !
Le projet du gouvernement de Villepin, c'est surtout de faire du facteur travail la variable d'ajustement en cas de difficulté économique. Désormais, on préfère faire peser les risques du marché sur le dos des salariés en privilégiant le capital. On veut préserver les entreprises, mais ces entreprises ne seront perennes que si il s'instaure une confiance en France. Le chômage ne peut baisser sans croissance, et la croissance ne peut survenir que si les gens, qui ont droit à une dignité, ont confiance en l'avenir et veulent consommer, sinon, ils épargnent.
Contre-argument 5 : La précarité, ce n'est pas le chômage, c'est l'incertitude du lendemain, être en sursis, gesticuler dans tous les sens, se démener à l'aveugle dans un couloir obscur, la peur au ventre, le tout en ayant un emploi bien sûr.
Et puis ce n'est pas la peine de prendre les autres pays en exemple, il ne faut pas comparer ce qui n'est pas comparable.
Et puis çà commence à m'agacer que l'on dise que l'on ne peut pas faire autrement, que désormais, nous sommes obligés de nous adapter à l'économie "MODERNE" et gna gna gna et tralala. C'est la politique qui décide de l'économie et pas l'inverse, ce sont les Etats qui décident de la place faite au marché.
Villepin est très cohérent, il suit à la lettre les prescriptions du rapport Camdessus à propos de la fusion CDD/CDI. Et pour cela il s'attaque au droit du travail par fragments, pour éviter une lutte massive et unitaire.
J'en ai marre de ces gens qui donnent des leçons, qui croient que les grèvistes ne pensent pas par eux-meme (cf argument 2). Oui, on a le droit d'etre de gauche et alors !! Non, les gens qui refusent des mesures-cadeaux pour le patronat ne sont pas des dinausaures des années 70. Désormais, j'espère que les travailleurs et les jeunes vont se rendre compte que nous avons le droit à la dignité, le droit à l'avenir !!! L'humain doit primer sur l'entreprise !
 
j'espère que Goldmund va changer d'avis quand il commencera à travailler et qu'il verra que les propriétaires ne voudront pas lui louer d'appartement, qu'il aura tous les soirs du mal à s'endormir, qu'il se repassera en revue tout ce qu'il a fait dans la journée pour savoir s'il n'a pas commis une faute qui pourrait déplaire au patron.
Enfin, je te souhaite bonne chance dans la vie.
 
*Sors un vilon et verse une petite larme*

Et pendant ce temps là des personnes sortent des écoles de commerce et gagnent 3000 euros par mois et on un CDI(vu sur capital).

Et oui ma grande on est pas tous égaux, sinon on retourne au communisme de Staline. Et oui ma grande, va bien faloir commencer à faire ses choix dans la vie(Soit on continue et tu n'auras même pas le privilège d'avoir un CPE, soit tu prends un CPE et si ton employeur te jette à la poubelle(comme les démagogues du PCF, le disent) bah tu iras aux prud'hommes et oui tu as des droits.....

Mais bon vu que les cocos réfléchissent pour vous, vous devez pas avoir trop le temps d'analyser par vous même, car préparez les affiches, les tracts et saloppez le campus.
 
....ça prend du temps
 
Allez regarder ce reportage qui a été diffusé sur le JT de france 2, ceci est très intéressant.
Enfin si tout est juste, on sait qu'il faut se méfier des médias mais voila a quoi il faudrait peut-etre s'orienter .
Europe: les recette des autres pays
 
Déjà on ne m'appelle pas "ma grande", on respecte les gens qui laissent des commentaires. De quel droit te permets-tu de te croire plus perspicace, plus réaliste que moi ? Seulement parce que toi, tu adhère à l'idéologie libérale dominante ? Je ne vois pas de quoi tu parles quand tu évoques les CDI des écoles de commerce, justement, çà discrédite encore plus tes arguments puisque le CPE sera destiné aux moins diplômés, donc vive "l'égalité des chances" que Villepin veut promouvoir. C'est cool, tu te casses tout seul.
Deuxièmement, tu sais traiter les gens avec mépris, en tant que bon manager post-moderne contemporain ultra-conformiste, c'est bien ! Par contre, pour ce qui est de donner des arguments, de vrais fondements!! ouh !! ya personne !
Que penses-tu vraiment du CPE ? Pour toi, qu'est-ce que la précarité ? Peut-etre que tu n'es pas concerné. Est-ce que cela va faire baisser le chomage ? On est pas tous égaux, d'accord, mais si personne n'avait lutté, tu serais un vulgaire gueux aujourd'hui, et oui, un pouilleux ! Alors, chaqun selon son mérite, son argent, son talent, son travail ? L'égalité des possibles ou des chances ? Allez, on t'entend pas !! On t'a pas entendu, c'est bizarre çà . Tu laisses parler les gens et après tu applaudis des deux pieds en disant "oh aouais, c'est génial !!! wouaf wouaf !" Et après tu viens me parler d'endoctrinement ? T'informes-tu tous les jours ? as-tu au moins lu le projet de loi ?

Ah oui, au fait, j'oubliais, je ne suis pas communiste, et je ne suis pas non plus gréviste, et je suis contre les blocages de la fac,sauf pour le jour de la manif. Et d'ailleurs, je ne suis pas allée à la manif parce que j'avais cours ! (cf j'ai fait un autre commentaire sur le blog contre le blocage) alors avant de l'ouvrir il faudrait d'abord ouvrir son esprit et mettre en veilleuse les blocages psychologiques, les archaismes sur les gens qui aujourd'hui, osent etre de gauche.
En plus, mon cher, je viens d'une prépa commerciale et j'ai refusé l'ICN Nancy, parce que justement je refusais cet élitisme. Alors, écoute mon petit, j'aurais très bien pu etre chef d'entreprise alors te la joue pas trop avec moi.
 
Déjà on ne m'appelle pas "ma grande", on respecte les gens qui laissent des commentaires....


Très bonne blague, depuis quand les BLOQUEURS RESPECTENT QUI QUE CE SOIT. C'est l'hopital qui se fout de la charité..
 
si tu savais lire, tu aurais vu que je n'étais pas une bloqueuse. EH OH, Je suis contre le blocage !! Mais c'est vrai que mon commentaire était très long et qu'il n'y avait pas d'images
 
Oui oui c'est ça....Pour donner des leçons t'es forte par contre
 
Post a Comment



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?