Monday, March 06, 2006

 

Information : à l'attention des étudiant-e-s de Paris X pour la journée nantionale de mobilisation du 7 mars

Demain, Mardi 7 Mars, journée nationale de mobilisation contre le CPE, sera organisée le blocage de toute la fac.

Dans le courant de la matinée, vraisemblablement à 10 heures, aura lieu une assemblée générale qui décidera de la suite de la mobilisation sur le campus.

Le départ commun pour la manifestation de 14h, au départ de République à Paris, se fera de l'université de Nanterre à 12h30. Le cortège du 92 incluera les étudiants de Paris X, les lycéens de Joliot-Curie (qui bloqueront également leur lycée), des enseignants et des personnels de l'université, des travailleurs (notamment de la poste) ainsi que toutes celles et ceux qui souhaitent s'y joindre.

D'autre part, l'université sera "animé" par un certain de conférences, rencontres et débats animés notamment par des enseignants de l'université (Ces "animations" seront annocées par affichage sur le campus.)

Ce que nous défendons, nous le défendons pour toutes et tous!

Comments:
C'est noté! A demain!
 
Merci pour la grasse mat les glandeurs! Décidément vous n'avez pas compris que vous nous facilitez le transit... m'en fous, je vais rester dormir chez moi et penser à vous tous bandes de trouffions qui vous gèlerez le cul dans la rue à gueuler des slogans inpetes (les mêmes depuis 1998, les excités de l'unef ne se renouvellent jamais beaucoup...)
Amusez-vous bien à bloquer la fac, je ne serai pas là pour le voir ni pour manifester avec vous, vous avez perdus mon soutien quand vous avez commencé à me faire chier! Alors vive le CPE et à bas les dictateurs des syndicats étudiants et les moutons qui les suivent!
 
Master, tu te rends bien compte ici comme tout le monde s'interresse à ton cas :)! Hein !?

Alors t'es gentils, t'arrete le café, prends ta tisane et fais nous la plus grosse grass mat' (la plus longue possible steplé).

Un troufion heureux de se les geler.
Alors dors bien mon grand !
 
Master2AV je suis tout a fait d'accord avec toi et j'aurai le même emploi du temps que toi. Je rajouterais seulement une chose: la grande majorité des étudiants mobilisés, qui représente finalement une minorité très faiblement représentative de la fac, ne sera jamais concernée par le CPE car amenée à devenir de gentils fonctionnaires. On a affaire à tout un tas de gamins fils à papa qui font grève pour une grève en soi et brandissent l'étendard hypocrite de cette fameuse "solidarité"... Savent ils vraiment ce qu'est le CPE et à qui il est destiné? Ils savent surtout de facon manicheenne que la Gauche c'est le "Bien Absolu" et que la Droite c'est forcément le FN...
 
Le 6 Mars 2005,

Lettre ouverte....

A vous les députés, les ministres, les ouvriers, les intermittents, les étudiants, les lycéens, les sans abris, je vous adresse ces quelques mots.
Quand – aujourd'hui – en France – nous ne sommes pas sous le jouc d' un syndicat ou d' un parti, nous ne pouvons avoir une parole. Pourtant - seule et éléctron libre – je pense la politique. Et j' ai honte d' être sous l' étendar de trois mots qui abordent de front les parvis de nos mairies. Libérté, égalité, fratérnité ! Cette trinité a été remplacée de par l' economie nouvelle par trois autres notions d' autant plus individualistes qu' elles s' inscrivent sous les notions de précarité, répréssion, accélération.
Moi, du haut de presque un quart de siécle, je ne crois plus en ce pays qui m' a tant promis et rien offert. Ils ont spoliés la grandeur de nos révolutions et des acquis du peuple au profit des entreprises. Ils ont délégués par procuration et sans fincements aux associations locales la gérance de ce qu'ils ont engendrés comme problèmes. Combien de sans logis, combien dans des campings, combien qui vendent leurs corps, combien qui pleurent des enfants otées et des famines imposées?
Il parraît - messieurs, dames - qu' il n' y a pas de misères ici. Et je rie à ce cachet en rappelant que la pyramide de la stratification sociale se lisse doucement pour arriver à une seconde géométrie : deux courbes : une en bas, une en haut! Quels mots puis je entendre quand les médias relient les grands aux tout petits? Il s' agit de la « France du Haut « et celle du « bas » et je suis fière d' appartenir à cette dérnière. A celle qui a encore l'esprit des trois mots usées aux bitumes des villes nouvelles....Et je crache sur toutes ces expressions qui fécondent le mépris et stigmatisent.
Il parraît - messieurs, dames - les bien pensants - que l' on participe à l' effort de l' economie mais la vérité est bien différente. Nos hommes politiques n' ont plus de pouvoirs. Eux mêmes sont gouvernés par des lois plus divines imposées par les nouveaux dieux captitalistes!
On anihile nos droits fondamentaux et même lorsque l' on ne posséde plus rien, notre corps nous reste interdit. La seule chose qui par défaut semble nous appartenir n' est plus de notre ressort. Ne te prostitue pas pour élever tes enfants ou tu sera une mauvaise mère ! Ne meurs pas dans ton lit toi le branché qui ne peux plus bouger, n' apelle pas au suicide car ils ne t' en laissent pas le droit. Rejouis toi ! Baisse la tête ! Incline toi devant cet informe mise argenté, engendre les devises et peut être tu auras une place !
Mais qu' est ce que l' Homme? Celui reconnu par nos constitutions ? Est si on repensait à naître pour la vie? Si on nous laissait le droit à l' instruction, au logement, à la dignité? Si on arrêtait les profits pour les enfants des usines? Si on ouvrait les yeux sur tout ce qu' on n' ignore plus mais sur tout ce qui les arrengent si bien dans leurs contrats? Si l' on pensait à protéger notre nature par les essences biologiques plutôt que de stabiliser le Cac 40 en assurant nos ventes de pétrole?
Tout cela releve d' une utopie et j' aimerais croire - en la responsabilité que je m' occtroie pour les générations à suivre - en cette île lointaine !
Et je suis en colère. Et j' eteinds ma télé. Et je condamne les grands, les dirigeants, les politiques et les entreprises! Je fais mon « J' Accuse » dans cette missive confuse mais réaliste! Et je reviens à ma principale critique sur l' actualité...
Je fais partie de ces irréductibles qui ont engendrés aux seins de leurs facs les mouvements anti – cpe. Et je m' inscris comme individualité pour ne pas être sous la résponsabilité de syndicats qui se disent représentants dérrière le peu de leurs élécteurs! Et là encore j' accuse ! Je hais cet aveuglement, cet immobilisme de ceux qui déléguent leurs révoltes dans une poignées de personnes mobilisées pour rester au fond de leur canapé les jours de manifestation !

Plus de votes pour la star ac que de gens dans la rue en ces dérniers jours et j' éspère au mouvement de demain 7 mars ! Et j' élargie ma voix par ce que je represente : non pas un mandaté mais une personne appartenant à la masse! Quand on n ' est pas étudiants ou lycéens qui nous représente? Qui représente le jeune de dix neuf ans qui tend la main au coin de la rue et qui n' a que cela pour mode de survie puisqu' il n' a pas le droit au SMIC? Qui représente le jeune de 18 ans qui livre des pizzas pour payé son neuf mêtre carré dans la capitale? Qui représente l' éleveur de chêvre qui aurait aimé être ingenieur mais qui n' a pas pu parce que les universitées dans les campagnes ferment leurs filières, et n' existeront bientôt plus?
C ' est nos dernières cartes que nous abbattons sur la table avant la resignation devant un gouvernement qui n' écoute pas le peuple, qui ne tient pas compte des dérnières éléctions. Dernier jeu devant les reductions budgétaires de l' éducation nationnale au profit de l' armement de la police! Dernier jeu avant les reductions de la recherche, avant le travail des enfants de 14 ans, avant la repression totale qui suivra au malasie des banlieues!
Alles y fermez les yeux encore! Allez y avec un peu – beaucoup- de chance vous sauverez vos morceau de steak avant que les rues ne s' emplissent davantage de sans domicile fixe !
Parce que : qui nous louera un appartement? Qui nous accordera un crédit? Comment vivrons nous aprés sept mois en CPE avec la toute petite indémnité forfaitaire qui nous sera accordée pendant deux mois or qu' avec le même temps de travail sur un CDD nous pouvions prétendre au chômage?
Cela ne vous touche pas? Vous avez plus de 26 ans? Pas de problème, Monsieur Villepin a tout prévu ! Le contrat unique pour tous arrive dans les bacs avant l' été! C ' est a ce moment là que vous pousserez vos cris? Mais le cpe c ' est la sécurité! Bien sur ! Pour l' employeur qui ne paiera pas de charges patronnales pendant trois ans ! Alors pourquoi vous garder au bout des deux ans de mise à l' épreuve? Pourquoi se priver de ces avantages monaitaires ?
Après les lois votées en catimini pendant l' été ou l' ouvrier savoure inconscient ces congés payés, ils ressortent de la brocante administrative l' article de DE Gaulle ! 49-3 ! 49-3 et ta démocratie bordel?
Et toi, la femme? En moyenne payée 20% de moins que ton collègue homme. Te révolteras tu? Il est déjà si difficile de prouver au prudhommes que tu es moins considérée que ton collégue, crois tu que tu pourras prouvé devant ce même conseil que si ton patron t' as viré au bout de 18 mois de cpe c ' est parce que tu n' avais pas cédé a ces avances sexuelles?
Et toi, le gay? Pourra tu prouver que ton patron t' as renvoyé parce qu' il avait appris tes tendances sexuelles et qu' il est homophobe?
Et toi, le jeune homme? Comment convaincras tu un nouveau patron de t' embaucher en cpe après avoir été remercier d' un premier? Crois tu que ce sera un gage de sérieux que d' inscrire sur ton C.V que tu n' as pas été au bout de cette période d' essai de deux ans?
Ce ne sont que des exemples...mais pourtant si concret !
Laisserez vous le gouvernement faire de vous la nouvelle marchandise? Quand on a plus rien à vendre autant remplacer la machine par l' homme ! Bientôt le conformisme! Maintenant l' esprit qui sert à l' état : le diviser pour mieux regner. Tu arras si peur de perdre ton emploi – ce sésame à une vie sûre – que tu entreras vite dans le programme de l' individualisme excécrable.
Le gouvernement a signé la charte européenne soicale qui dit qu' un salarié ne peut se faire licencier sans justification et que si ce dernier le subit il peut se retourné devant un tribunal compétant! La loi sur l' égalité des chance ( ou contre !) va a l' encontre de cette chârte! Le gouvernemment peut être delinquant !
Revoltée contre les restrictions budgétaire de la recherche ! Que l' état ne regrette pas que les chercheurs s' exportent! Revoltée contre l' art et la culture marchandisée qui ne concoit plus dans la critique mais dans le formaté qui amènera je ne sais combien de spectateurs voir les « Bronzés 2 ». Honte de cette France standardisée ou bientôt la delinquence aura une couleur! Honte de ces médias manipulé et éradiqués par les politiques! Sarkozy pourra prétendre à l' intermmitence si il continue mais « Klaktonclown » vous en avez entendu parler?
Mais on préfère autoriser la carte de cinéma illimité afin de tarir le parc de l' art et l' essai et contribuer a la fermeutre des salles indépendantes qui sont parfois en milieu rural source d' anihilement de la solitude... Mais on préfère faire payés des droits de téléchargements, plutôt que de laisser la culture à tous et de rendre gratuits les oeuvres des artistes décédés...histoire que leurs descendances assurent l' entretient de leurs massures... Mais on préfère garder des logements vides et siglés les pub de grands magasins par des slogans soixante huitards! Mais on préfère proposés des stages à une main d' oeuvre gratuite plutôt que de créer des emplois ! Mais on préfèrecréer des conflits inter genreationels et inter cultruels plutôt que de donner de vraies solutions ! Mais ou sont nos trois mots?
Moi, du haut de mon presque quart de siècle avoue faire partie d' une génération volontairement dépolitisés par les pouvoirs éducationnel afin d' arriver à nos jours à une chaire vive et malléable ! Mais pourquoi ont ils brulés les voitures de leurs voisins? Parce que nous n' avons plus de cible ! Parce que nous ne savons plus qui sont ces « ils » a qui j' accère ma contestation! Parce que vous étes désolées de ce que nous avons à subir ' nous jeunesse- et parce que vous n' avez plus de solutions à proposer !
La force est dans la rue! Elle n' est pas dans la violence! Et si cela continue je peux vous annoncer les quinze ans à venir ! Je peux faire mon « Paco » et prédire : augementation de la précarité, a ugmentation des violences familliales,augmentation de la delinquence, augmentation de la pauvreté, augmentation du nombre de sans abris, augmentation des polutions et des catastrophes naturelles, anihilement des services publiques, anhilement de la sécurité sociale, biasse du nombre de dîplomés en post bac, augmentation de la dette, anhilement des retraites, anhilement de l' exception culturelle et tant d' autres choses!
Excusez mon ortographe.
Marie Dubois
Maîtrise cinéma.
La Sorbonne.UFR04.
 
U-blog.net/touscontrelecpe
 
Donc on ne s'intéresse pas à mon cas, enfin un peu d'honnêteté, les syndicats et leurs moutons de panurge n'en ont rien à foutre de l'avis des étudiants, comme ça on est fixé! Moi qui pensais que c'était moi l'égoïste! Santaclaus merci, enfin un peu de réalisme sur ce blog... Bien sûr, pour tous les attardés dont le cerveau a été lavé par la propagande post-soixante-huitarde et bassement communiste qui ne l'auraient pas compris, mon "vive le CPE" n'était que pure provoc, je ne suis pas pour ce contrat, mais je suis contre la manière dont l'action a été menée et qui a causé le désengagement d'une bonne partie des étudiants et discrédité le mouvement pour bien des gens. Car comme on a tous pu le constater aux informations, je ne suis pas la seule (et oui je suis une fille) à n'avoir pas compris ni apprécié le blocage de mes cours et la dictature exercée par des syndicats archi-politisés qui considèrent tous leurs opposants comme de potentiels membres des factions d'extrême droite... Vous êtes contents de faire une manif, très bien pour vous, mais demandez vous où seront les syndicats quand il y aura d'autres problèmes qui ne seront pas suffisamment important pour leur garantir une apparition au journal de Pernault... Depuis que je suis en fac, je n'ai aucune confiance en ces syndicats qui quand on leur demande pourquoi il faut voter pour eux nous répondent: "parce que nous on est bien et les autres ils sont méchants"! Je n'ai jamais eu une réponse valable à cette question, tout ce qui intéresse ces personnes c'est de se faire mousser avec le peu de pouvoir (pouvoir de faire chier et de prendre les étudiants en otage tout en ayant une apparence de bonne foi)qu'ils ont au sein d'une formation où toute pensée dissidente est interdite, si vous n'êtes pas totalement avec eux, alors vous êtes contre eux et méritez le lynchage sur la place publique. J'en ai marre aussi du discours larmoyant à la Marie Dubois: "Bouh!! Le monde il est méchant, la vie c'est trop dur, donnons des briquets aux pauvres petits qui brûlent nos voitures, c'est injuste qu'ils soient obligés de le faire avec des allumettes..." Moi aussi je viens de la France d'en bas comme elle dit, j'ai grandi en HLM dans une famille ouvrière mais soit dit en passant ça ne m'a pas empêché d'apprendre ma grammaire et mon orthographe... En outre, si tu viens de la France d'en bas et que ce pays de merde n'a rien fait pour toi, comment ce fais-ce que tu sois à la fac en maîtrise???!!! Tu devrais être à l'usine, comme papa!! Si tu n'es pas contente de ton pays, mais casse-toi! Faut arrêter un peu, y a peut-être des dysfonctionnements, (sûrement même, et beaucoup) mais on vit quand même dans un beau pays, où quand ils se donnent la peine de bosser à l'école (au lieu de traîner dans leur quartier en se disant que le monde est méchant) les jeunes peuvent réussir et s'élever au-dessus de leur condition de départ. C'est quand même curieux qu'on voie plus de jeunes filles de cité à la fac que de mecs, pourtant elles partent avec les mêmes chances que leurs frères? Comprend pas...
J'en ai assez de la récupération effectuée par tous ces fils à papa qui se donnent bonne conscience vis à vis des jeunes de banlieue mais qui ont étudié dans des écoles privées, les mêmes dans lesquelles ils mettront leurs propres enfants plus tard pour leur éviter le contact avec les dangereux loubards qui sévissent dans les écoles publiques...Ce n'est pas en justifiant les exactions d'un petit nombre de connards qui brûlent les voitures soit disant en protestation au grand méchant pays qui ne les aime pas (ça c'est sûr, moi je ne les aime pas...) qu'on va aider tous ceux qui essayent de s'en sortir alors même que ceux qui brûlent les voitures essayent de les tirer vers le bas: tous solidaires dans la médiocrité!
Et pour en revenir au CPE, le projet de loi a été adopté, les seules manifs valables étaient celles faites devant l'assemblée nationale, devant l'Elysée, mais pas en bloquant les facs dans l'espoir d'attirer les télévisions pour que chaque petit chef de groupes du syndicat aie son quart d'heure de gloire ou plutôt de gloriole et puisse montrer le soir à sa môman "regarde môman c'est moi à la télé, t'as vu?"
En bref, ce mouvement n'aura été qu'une vaste plaisanterie, et ce ne sont pas les manifs d'aujourd'hui qui me feront changer d'avis: les lycéens seront là parce que ça leur permet de sécher les cours, et les autres parce qu'ils suivent quoi qu'on leur dise... Quant aux profs et aux cheminots, bien sûr ils seront là en toute bonne foi, tout le monde sait bien qu'ils ne sont pas à l'affût de la moinde grève...
Quand je pense que j'étais véritablement en colère et révoltée contre cette loi au départ! Avec vos conneries vous m'avez presque rendue résignée, si c'est ça la contestation, alors je préfère être du côté de ceux qui bossent leurs cours et restent chez eux en attendant que ça se passe...
 
Mais euh!!!! Master2av t'as rien compris!!! Le monde, il EST méchant! Les patrons ce sont les grands méchants loups, et c'est leur but d'embaucher quelqu'un juste pour la joie et la satisfaction de pouvoir le licencier aussitôt après. Sinon c'est pas drôle. Et le gouvernement aussi il est méchant, attends, tu vois bien que c'est dans son intérêt de précariser toute la société.

Faut se mobiliser et soutenir les gens qui sont si intelligents qu'ils profitent du retour des étudiants en cours pour reconduire un blocage le lendemain! Attends, c'est bougrement intelligent ça!

Ils iront loin ces gens-là! Nous, on est des intellos et des je-m'en-foutistes, qui sont bêtes de vouloir étudier. On est tellement peu réfléchi, qu'on pense même pas au futur! Merde alors! C'est vrai je l'avais oublié celui-là. Heureusement que les grévistes font chier tout le monde pour moi! Merci de me défendre, les gens.

Spéciale dédicace à lasticos: car je sais que tu aimes les posts plus longs! Mais tu feras attention, y a encore de l'ironie là!
 
En réponse à Tipoone,

Je suis désolé de voir quelqu'un qui mélange tout et n'importe quoi pour répondre davantage à une idéologie qu'au problème contextuel.
J'ai été grandement choqué de voir circuler en si peu de mots tellement de haine pour quelqu'un qui représente une minorité en faveur de la "solidarité sociale", deux mots entre parenthèse qui justifie absolument tous les combats gauchistes sans prendre égard du contexte économique lamentable de la France. Quels mots difficiles à lire: "Et j' ai honte d' être sous l' étendar de trois mots qui abordent de front les parvis de nos mairies","Honte de cette France". On est alors en droit de se demander ce qui pousse une personne à s'infliger de telles persecution en restant en France. Peut être cette personne devrait elle faire un voyage dans un pays pauvre en dictature pour apprécier davantage la chance qui est la sienne de bénéficier du confort et d'ouvrir ses yeux sur des principes républicains bien réels mais invisibles tant on s'habitue aux bonnes choses.
D'autre part, on sent à plein nez une démagogie douteuse qui emploie un phrasé violent, ulta-expressif et insultant. C'est en fait un appel à la haine et je déplore le fait qu'une personne prenne de telles responsabilités à rompre le dialogue en proposant un paragraphe si déconstruit, haineux et incohérent.
Sur le fond, de grosses bêtises ne peuvent échapper à ses lecteurs.
"Ils ont spoliés la grandeur de nos révolutions et des acquis du peuple au profit des entreprises". Je reconnais bien là une technique gauchiste qui consiste à diaboliser les entreprises et les patrons. Je voudrais pourtant faire remarquer que le partage des richesses ne peut se faire sans création de richesses, ce qui semble être oublié par quelques-uns d'entre nous qui ignorent les méfaits du déficit engendré par la France à force de politiques d'assistanat. Il faut bien penser que les patrons ne sont pas pour la majorité ce que les fantasmes gauchistes laissent présager: le profit n'est certainement pas la seule variable de motivation d'un entrepreneur, de même que son désir sadique le plus cher n'est pas la chasse aux employés. Par contre empecher toute flexibilité dans quelque marché économique que ce soit, c'est demandé vivement aux entrepreneur de trouver un lieu plus clément pour se reinstaller. C'est finalement encourager la délocalisation et le chômage subi. Le CPE doit être essayé dans la mesure où l'économie française va très mal et que l'immobilisme ne suffit pas à protéger les entreprises qui ne l'oublions pas sont les garants de l'emploi à venir.
 
En réponse à Tipoone,

Je suis désolé de voir quelqu'un qui mélange tout et n'importe quoi pour répondre davantage à une idéologie qu'au problème contextuel.
J'ai été grandement choqué de voir circuler en si peu de mots tellement de haine pour quelqu'un qui représente une minorité en faveur de la "solidarité sociale", deux mots entre parenthèse qui justifie absolument tous les combats gauchistes sans prendre égard du contexte économique lamentable de la France. Quels mots difficiles à lire: "Et j' ai honte d' être sous l' étendar de trois mots qui abordent de front les parvis de nos mairies","Honte de cette France". On est alors en droit de se demander ce qui pousse une personne à s'infliger de telles persecution en restant en France. Peut être cette personne devrait elle faire un voyage dans un pays pauvre en dictature pour apprécier davantage la chance qui est la sienne de bénéficier du confort et d'ouvrir ses yeux sur des principes républicains bien réels mais invisibles tant on s'habitue aux bonnes choses.
D'autre part, on sent à plein nez une démagogie douteuse qui emploie un phrasé violent, ulta-expressif et insultant. C'est en fait un appel à la haine et je déplore le fait qu'une personne prenne de telles responsabilités à rompre le dialogue en proposant un paragraphe si déconstruit, haineux et incohérent.
Sur le fond, de grosses bêtises ne peuvent échapper à ses lecteurs.
"Ils ont spoliés la grandeur de nos révolutions et des acquis du peuple au profit des entreprises". Je reconnais bien là une technique gauchiste qui consiste à diaboliser les entreprises et les patrons. Je voudrais pourtant faire remarquer que le partage des richesses ne peut se faire sans création de richesses, ce qui semble être oublié par quelques-uns d'entre nous qui ignorent les méfaits du déficit engendré par la France à force de politiques d'assistanat. Il faut bien penser que les patrons ne sont pas pour la majorité ce que les fantasmes gauchistes laissent présager: le profit n'est certainement pas la seule variable de motivation d'un entrepreneur, de même que son désir sadique le plus cher n'est pas la chasse aux employés. Par contre empecher toute flexibilité dans quelque marché économique que ce soit, c'est demandé vivement aux entrepreneur de trouver un lieu plus clément pour se reinstaller. C'est finalement encourager la délocalisation et le chômage subi. Le CPE doit être essayé dans la mesure où l'économie française va très mal et que l'immobilisme ne suffit pas à protéger les entreprises qui ne l'oublions pas sont les garants de l'emploi à venir.
 
J'applaudis santaclaus qui prend encore le temps d'expliquer calmement les choses à des gens bornés et extrêmistes. Point, set et match, comme dirait lasticos!! Merci de ta contribution santaclaus!
 
Je plussoie intégralement Master2av.
 
Que veux-tu dire Ambla? L'a pô compris... "plussoie"???
 
J'appuie tes propos si tu préfères (Plussoie = +1 à ce que tu dis= /agree ou toute autre expression typiquement internetienne signifiant l'approbation :D )
 
Master2AV tu as également mon soutien
 
Mon soutien à Master2AV ;)
 
Merci beaucoup les gens! J'ai par ailleurs lu les divers posts apparus depuis hier sur le blog et suis ravie de voir que les gens réfléchissent par eux-mêmes et font preuve d'un chouïa de réalisme.
J'étais en cours aujourd'hui, et des "révolutionnaires" (hi hi hi je me marre!) sont venus essayer de nous engrainer pour l'ag de demain. Il en ressort que comme je l'avais déjà remarqué ce sont des clichés ambulants, tant au niveau du discours qu'au niveau vestimentaire (large echarpe baba-cool, vêtements baggy, hygiène corporelle approximative). Ayant interrompu un exposé, le porte-parole de cette joyeuse bande a lâché un "merci Villepin" quand ma camarade s'en est offusquée... C'est marrant, c'est pourtant pas Villepin qu'est venu nous faire chier à la porte de la classe...
 
Post a Comment



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?