Monday, March 13, 2006

 

Information : concernant "l'agression" contre une étudiante handicapée

"Enseignante en Droit à Paris X - Nanterre, j'ai à cœur, comme tant d'autres, de contribuer à maintenir le caractère pacifique du "blocage" de l'entrée du bâtiment auquel j'appartiens. Rôle gratifiant -l'ambiance est pacifique, sans dégradation ni violence et le dialogue s'avère payant - et néanmoins d'une complexité croissante. Les enseignements des bâtiments de la "barre" de A à E font l'objet de dysfonctionnements sévères depuis maintenant trois semaines. Le mouvement estudiantin a gagné depuis une semaine les bâtiments F (Droit, Sciences politiques et Langues) et G (Economie), réputés plus "durs" à l'égard des actions de "blocage". La fatigue physique et morale gagne appariteurs, vigiles, personnels administratifs, enseignants, étudiants bloquants et bloqués. Ces derniers craignent les conséquences administratives et pédagogiques de l'arrêt des cours qui leur est imposé. En vue de maintenir la sécurité sans pour autant prendre institutionnellement position en faveur des actions de blocage, la décision a donc été prise d'annuler ponctuellement et provisoirement les cours, prenant acte de l'impossibilité pour les étudiants d'accéder aux salles et amphithéâtres, chaque fois que les conditions l'imposeraient. Malgré cela, les tentatives d'entrée en force dans les bâtiments, isolément ou en masse, se font plus fréquentes et le dialogue entre les étudiants se durcit. Désespoir de voir leurs revendications ignorées et leur engagement dénigré, pour les uns, exaspération de ne pas voir leurs préoccupations universitaires conciliées avec les moyens du succès d'une revendication qu'ils partagent très majoritairement, pour les autres. Le dialogue est bien le centre névralgique de la "crise".

Une partie des enseignants, dont je suis, a donc décidé de rester sur place pour être à l'écoute des uns et des autres et contribuer à calmer les tensions par leur présence, l'écoute et le dialogue. Vendredi matin, nous étions entre le blocage et les étudiants venus suivre leurs cours. Un simple début d'averse a suffit à provoquer une montée de tension du côté de ces derniers. Une jeune fille, portant une atèle à la jambe, est entrée dans une exaspération confinant l'hystérie et a tenté de forcer le passage vers l'entrée du bâtiment. Nous avons bien essayé de la rassurer, en lui expliquant qu'il ne servait à rien de rentrer dans la mesure où les cours étaient annulés et que nous nous opposions à toute agressivité, de quelque côté qu'elle se manifeste. A l'avertissement que nous lui donnions à propos des risques que présentait un tel comportement pour la sécurité de tous, elle a simplement répondu : "je m'en fous, de toute façon je suis déjà handicapée, s'il m'arrive quelque chose, vous serez de toute façon responsables". Et a poursuivi sa montée des escaliers, bousculant les professeurs et se dirigeant vers les étudiants formant le "blocage". Avant même d'avoir atteint la première des marches sur lesquelles ils se situaient, elle est tombée, raide, en arrière. Bilan : un poignet foulé, une dépêche de l'AFP provenant d'un mystérieux "service de sécurité" de Nanterre qui serait vraisemblablement aussi responsable de la communication et notre Ministre de se farder d'une violente dénonciation à l'encontre d'étudiants qui "ont été jusqu'à précipiter une jeune handicapée dans les escaliers", et qui sait que "les étudiants fautifs auraient été identifiés".

En tant que témoin direct, je dénonce les manœuvres d'un gouvernement qui n'hésite pas à véhiculer des informations fallacieuses pour appuyer son déni d'un mouvement politique qu'il ferait mieux de reconnaître s'il souhaite réellement que cesse la montée de la violence. Je dénonce également l'AFP qui a refusé de prendre en compte mon témoignage, au motif que la publication de la version émanant de la porte parole de la mobilisation estudiantine qui n'a pas assisté à la scène constitue un "démenti" garantissant l'équilibre entre les "deux versions". En tout état de cause, le mal est fait : à Nanterre, des excités sans foi ni loi violentent des handicapés.

C'est pourquoi, en tant qu'enseignante, je m'élève contre l'irresponsabilité de ce Gouvernement. Bataille des chiffres des Universités en grève ou du nombre des manifestants de la journée d'action nationale, discrédit gratuit, inscrimination à tort et avant toute enquête policière...Messieurs, l'heure n'est pas au déni et n'est même plus à la question du soutien ou non aux revendications des étudiants. Il est l'heure de prendre acte de la tension et du désespoir qui peuvent mener au pire et au maintien de la sécurité de tous les jeunes qui participent ou se trouvent pris dans les actions menées dans toute la France. Comme nous l'avons bien compris, nous, personnels universitaires, l'heure est au dialogue sincère et à un débat loyal. L'heure est à la reconnaissance de jeunes adultes comme dignes membres de notre société, avec toute la considération y afférente.

J'exige en conséquence, en guise de premier pas, un démenti sérieux et des excuses de Monsieur le Ministre. Pour le reste, si j'ai bien compris, nous devrons nous charger nous-même de trouver le compromis nécessaire à une issue pacifique à la mobilisation dans les Universités. Nous n'avons pas le pouvoir d'entendre leurs revendications, mais nous nous donnons au moins celui de les écouter. Alors, Monsieur le Ministre, faute de mieux, laissez-nous au moins garder la confiance et le respect des étudiants que vous-même n'avez su gagner."

Aurianne Cothenet

P.S: Ce texte avait été publié sur Indymedia Paris Île-de-France le samedi 11 mars

Comments:
c'est étrange, j'étais aussi présent sur place et je ne partage pas votre vison de l'incident.

Je m'interroge aussi sur le devoir et la conscience professionnelle des enseignants grévistes quand je lis votre post.

mon sentiment: pure désinformation
 
Mon sentiment personnel: La nausée franchement je suis gentil car c'est plus une envie de gerber. Vous êtes vraiment des sous merdes, désolé mais je dis ce que je dis...
 
http://www.u-paris10.fr

Nanterre le 13 mars 2006





Communiqué de la Présidence








Afin de trouver une issue aux difficultés rencontrées par l’institution pour assurer les enseignements, une consultation de l’ensemble des étudiants avait été programmée pour le 14 mars. Cette consultation ne pourra se tenir.

En effet, aujourd’hui, en raison de l’évolution du contexte dans les universités et des risques réels d’affrontements physiques auxquels la communauté universitaire est confrontée, j’ai décidé la fermeture du campus de Nanterre aux usagers.







Olivier Audéoud
 
Il ne s'agit plus, à mes yeux, de demander le retrait pur et simple du CPE - ce qui était réclamé un droit à du travail stable - mais à demander la démission de Monsieur de Villepin. Le gouvernement fait preuve de ses méthodes, il est tant de réagir d'une manière encore plus vive. L'état, de jour en jour, démontre sa désormais teinte fascisante. Nous ne pouvons tolérer cela. Le Pen au second tour, il y a peu, aurait du signer la fin de la démocratie mediatico-parlementaire, la fin de la Vième République. Nous avons tous voté républicain, Chirac l'a oublié, il a mis Sarkozi et maintenant Villepin aux commandes. Ceux-ci refuse, malgrè les protestations du peuple, de reculer sur une simple loi, que pensez-vous que présage l'avenir? Si nous cédons maintenant, c'en est fait, ils sauront que nous, le peuple, dormons yeux grands ouverts, ils feront ce qu'ils désirent... Ils nous faut réagir... Exigeons la démission pure et simple du gouvernement...

N.F Etudiant en philosophie Parix X Nanterre.
 
"elle est tombée, raide, en arrière": mademoiselle ou madame la prof n'a jamais porter d'attele à ce que je vois.. quand tu monte de smarches avec une attele tu te penche vers l'avant(et oui la douleur est forte et tu as besoin de tes cuisse spour pousser) et non vers l'arriere.. donc si elle est tombée en arriere elle a donc été poussée de l'avant sinon elle serait tombée la tête la 1ere en avant en glissant et non en arrière.
Si vous êtes pas content de chirac fallait voter le Pen peut-être ce serait mieux? je sais pas mais à vous lire on dirait une extrêmiste radicale...
Ensuite condamné l'AFP... on peut condamner tout le monde à ce rythme là...
qualifié les cris de l'étudiante pour rentrer (ce qui est dans son droit d'ailleurs en plus il pleut) d'hystérique... c'est quand même grave... l'hystérie étant une maladie cette jeune étudiante pourrait porter plainte contre vous et d'ailleurs. Vous êtes pas médecin... mais censée représenter le droit(et béh pauvre france vous soutenez ces blocages et ces votes en AG anticonstitutionnel) j'espere que vous n'irez pas plus loin que simple scribe d'un juge...
 
Excuse moi,je suis étranger... qu'est ce que ça veut dire?

"Afin de trouver une issue aux difficultés rencontrées par l’institution pour assurer les enseignements, une consultation de l’ensemble des étudiants avait été programmée pour le 14 mars. Cette consultation ne pourra se tenir.

En effet, aujourd’hui, en raison de l’évolution du contexte dans les universités et des risques réels d’affrontements physiques auxquels la communauté universitaire est confrontée, j’ai décidé la fermeture du campus de Nanterre aux usagers."

ça veut dire que la fac est totalment fermée? ne serait pas possible entrer dans l'université? pour combien de jours?
merci à tous
 
Je suis contre les grèves incessantes mais vous devenez, vous aussi, tous aussi chiants que les grévistes. Vous vous attaquez à tout et à rien, vous en êtes finalement rendus au même niveau. C'est navrant. Plutot que de stagner sur ce blog sans relâche, formez-vous aussi un mouvement contre cette grève. Cela pourrait être finalement plus constructif.
 
Ca signifie que la fac est fermée, effectivement.
Jusqu'à quand ? Ca on l'ignore encore.
 
Avec un président pro ANTI-CPE et un noyau dur sans foi ni loi, nous sommes le troupeau égaré qui avançont têtes baissées vers l'abattoir... La révolution ne devrait pas toujours être la solution privilégiée des marxistes... Nous sommes le plus grand nombre à être convaincu que le blocage est illigitime, il nous manque le dialogue entre chacun de nous pour combattre cette injustice. Les marxistes, eux, ont très bien compris cela. Il est tant pour nous de nous réveiller et de bouter hors de nos locaux ces intrus bien confortablement installés!
 
Santaclaus=>Connecte toi sur msn...
 
Pauvre monde .... Bloquer les universités, alors qu'y en a qui reve d'étudier !
Ceux en alternance, ou qui touchent une bourse ... vous vous en moquez ?

Une tel preuve d'imbecilité me montre a quel point la France devient un pays essouflée d'amour et d'intelligence.

Bravo, continuez a lutter contre le CPE, mais surtout, ne privez pas les autres de l'éducation. Car l'éducation et la politique ne devraient etre lié.

Bref, comment réagir me direz vous ?
En votant quelqu'un qui proposera autre chose aux prochaines élections.

La France était grande du temps de l'aprés guerre, maintenant, aucun parti ne changera quoi que ce soit, c'est au peuple de faire en sorte de relever la France ... et pour commencer, il faudrait arreter de critiquer, et commencer a travailler ENSEMBLE, sans revendication, sans parti pris ... SANS HOTAGES.

Bravo encore pour vos manifestations, vos blocages, vous aller p'tre y arriver, à presser la France de son dernier souffle.


Que Victor Hugo se cache les yeux. L'education est maintenant un sac ou l'on cherche les cons pour croiser bataille dans la rue !


Fermons une école, ouvront une prison.
 
Je vous trouve incoryable!
On dément une information (l'accident de la jeune femme) qui commençait a etre fortement fausse et vous trouvez encore moyen de cracher sur tous les grevistes!
Vous jouez sur les mots (cf "l hysterie") et pour vous, les grevistes ne sont que des méchants qui ne pensent qu'a etre violent, à pousser des eleves et j'en passe!
Mais faite preuve de lucidité (comme l'a fait un anti bloqueur sur un commentaire précédent) et soyez intelligent! Vous croyez vraiment que le sgrevistes sont eds méchants qui veulent du mal à tous ceux qui sont contre eux, et les anti bloqueurs sont les pauvres victimes!
Soyez de bonne foi (a mon avis je vous en demande trop) et reconnaissez que les actes de violence tels que insultes (facho, gestapo, connards...), les charges sur les bloqueurs, les lancers d'oeufs... viennent des non bloqueurs et grevistes!
Bien sur que ces blocages dérangent pr ttes les raisons déjà citées, mais se rabaisser à votre niveau c'est minable
 
Je ne connais pas tous les bloqueurs mais concernant ceux auxquels j'ai eu à faire, ce sont eux qui les premiers s'empressent de nous taxer de fasciste, et ce dès qu'ils arrivent à bout d'arguments ou que l'on exprime une opinion différente de la leur.
Ce sont d'ailleurs les mêmes qui nous sortent les habituels "petits bourges" et autres joyeusetés du même genre. Alors je pense qu'en matière de raccourcis faciles, ils se posent là.
 
Si ça c'est une prof, on a plus qu'à changer de fac. Comment quelqu'un qui a fait des étude et qui enseigne peut dire autant de conneries, et être aussi impartial alors qu'elle bosse pour l'Etat...
 
bonsoir tout le monde,
je lis depuis quelques jours tous vos messages et ce soir je me suis finalement décidée à écrire également quelque chose.
je suis depuis maintenant 3 ans étudiante a Nanterre et cette année je suis vraiment décue par ce qui se passe.
ce qu'a décidé le président de l'université c'est vraiment abhérent ! Fermé l'université et annuler le référundum c'est se mettre du côté des bloqueurs, de prendre parti...
c'est vraiment exaspérent, ce mouvement ne sert plus à rien.
Il faudrait carrément porter plainte contre la fac de nous empecher d'aller en cours.. qu'ils soient contre le CPE ok on respecte mais pas bloquer la fac!
Tout cela devient quand meme dramatique...
 
voyons voyons la dernière fois que j'ai voulu monter les marches un bloqeur m'a dit je cite: "casse toi" bien les mecs et aprés vous voulez que l'on vous soutienne? c'est du foutage de gueule, les bloqueurs ne sont que des petits joueurs, de plus, des types qui jouent du tam tam devant l'entrée vous appelez ça des grévistes? moi j'appel ça de la bouffonerie et du foutage de gueule
 
Voici un article publié sur le site de France 3 à l'adresse suivante : http://filinfo.france3.fr/popup_afp.php?nameRegion=idfcentre&id=%20060313191152.4vj942ro

- - - - - - - - - - -

NANTERRE, 13 mars 2006 (AFP) - 20h11
L'université Paris X Nanterre fermée "sine die" pour raisons de sécurité

La présidence de l'université Paris X Nanterre a annoncé lundi avoir décidé de fermer "sine die" pour des raisons de sécurité la faculté, qui connaît des blocages assurés par des étudiants opposés au Contrat première embauche (CPE) depuis le 21 février. "Paris X a fermé aujourd'hui, afin d'assurer la sécurité dans le campus", a indiqué Bernadette Céleste, vice-présidente du conseil d'administration de l'université. "Demain, on avait une consultation de l'ensemble des étudiants pour avoir leur position par rapport à la reprise de l'enseignement. Nous avons craint que cela ne crée une situation dangereuse", a expliqué Mme Céleste. Des "référendums" sur la poursuite des blocages, permettant de consulter tous les étudiants et non les seules assemblées générales, ont été prévus dans cinq universités, dont Paris X mardi. Il s'agit d'"atténuer les tensions vives entre les groupes d'étudiants" grévistes et non-grévistes, selon Olivier Audéoud, président de Paris X-Nanterre, "sans préjuger de leur opinion sur le CPE et de leur participation au mouvement de contestation". A Paris X-Nanterre, le référendum a cependant été considéré comme "une entrave au mouvement en cours" contre le CPE, par l'Intersyndicale des enseignants et personnels administratifs. Elle a appelé lundi les personnels chargés de tenir les urnes à exercer leur "droit de retrait" parce que, estime-t-elle, la procédure est illégale et risque de provoquer de plus grandes violences. Le président de Paris X, Olivier Audéoud, a annulé la consultation lundi, selon des syndicats étudiants. Quant à la décision de fermeture de Paris X, "depuis trois semaines (date des premiers piquets de grève à Paris X, ndlr), la situation n'est pas facile. L'objectif est: pas de violences sur le campus, pas d'affrontements entre étudiants" grévistes et non-grévistes, a poursuivi Bernadette Céleste. "C'est pourquoi nous avons décidé de cette fermeture sine die. Les cours reprendront lorsque nous penserons que les conditions de sécurité appropriées seront réunies", a-t-elle ajouté. Une étudiante en droit de Paris X, handicapée d'une jambe, avait été bousculée et blessée vendredi matin. Selon la présidence de Nanterre, la jeune femme aurait voulu parlementer avec les étudiants d'un piquet de grève, avant d'être poussée par un gréviste. Les étudiants grévistes de Nanterre contestent cette version, affirmant que la chute de la jeune femme était accidentelle.
 
donc pour le prochain jours est inutile aller à la fac parce que il n'y aura personne...? :(
 
des dires de bloqueurs eux mêmes, ils ne savent pas du tout ce que le mouvement va devenir ni pour combien de temps il va durer...
bien que je ne cherche pas à envenimer les choses, je voudrais bien savoir ce qu'ils espèrent retirer du blocage... à quoi ça leur sert de nous empêcher d'accéder aux bâtiments? si le mouvement dure trop longtemps, que deviendrons les partiels de mi semestre et de juin? de plus, s'il faut rattraper plus de trois semaines de cours, comment allons nous faire? à moins de se taper des horaires impossible jusqu'à la fin de l'année ou d'avoir des rattrapages pendant les vacances, je vois mal comment faire... et franchement, la session de septembre, non merci d'autant plus que nous devons présenter des dossiers pour les Master 2...
de plus, comme l'a si bien dit flying gg, se faire insulter pour la seule raison que nous sommes contre le blocage des bâtiments, n'est vraiment pas ce qui nous amènerait à les soutenir... Loin de là!
si vous voulez faire la grève, allez donc gêner les preneurs de décisions qui sont à l'origine de ce que vous contestez et laissez ceux qui le veulent aller en cours!
 
Avis a ceux qui veulent reprendre les cours:
Nous nous retrouvons demain a 10h sur le parking de la fac (coté A86 pres du rond point).
Prevoyez des vetements chaud, de quoi manger si ca dure plus longtemps que prevu.

Cette "manifestation" est a but pacifiste.

N'emmenez pas avec vous:
_des gens exterieurs a la fac (sauf parents)
_de ne pas se preparer a un affrontement nous ne serons pas la pour ca.
_d'emmener vos papiers en cas de controle.

Je vous recommande le plus grand calme lors de cette assemblée placée elle sous le signe de la democratie (un mot oublié par tant d'autres).

JP

http://nonalagreve.vosforums.com
 
Pour tout ceux que ça intéresse et qui en ont plus que marre de cette véritable prise d'otages coorganisée conjointement par les bloqueurs et la présidence rendez vous sur le forum http://nonalagreve.vosforums.com!

"Nous nous retrouvons demain a 10h sur le parking de la fac (coté A86 pres du rond point).
Prevoyez des vetements chaud, de quoi manger si ca dure plus longtemps que prevu.
Cette "manifestation" est a but pacifiste.
N'emmenez pas avec vous:
_des gens exterieurs a la fac (sauf parents)
_de ne pas se preparer a un affrontement nous ne serons pas la pour ca.
_d'emmener vos papiers en cas de controle.
Je vous recommande le plus grand calme lors de cette assemblée placée elle sous le signe de la democratie (un mot oublié par tant d'autres)."

Pour ce qui concerne "prof" si on peut encore l'appeler ainsi, je lui rappelerais qu'elle a ce qu'on appelle un "devoir de réserve", donc elle n'a pas à se présenter en tant que prof pour critiquer le gouvernement aussi ouvertement, je lui rappelerai également qu'elle a obtenu ses diplomes et touche une paie à la fin du mois. De plus, pour moi cette façon d'agir en donneuse de leçon en particulier sur ce blog, ne me donne pas du tout envie de lui "donner mon respect" mais au contraire de me donner la nausée! Mais qui etes vous chere madame pour vous permettre de vous dresser en grande donneuse de leçon, et d'en arriver au point de dire, que la violence face à cette fille était quasiment logique et normale?
Et oui madame, sur le campus il y a "des excités sans foi ni loi" qui menacent avec leurs corps, des chaises et des tables, les étudiants qui auraient le malheur de vouloir exercer la tache qui fait qu'on les nomme ainsi!
Comment osez vous déplorez la "fatigue" des bloqueurs, qui sont les premiers responsables de cette prise d'otage!Et oui madame il y a bien une crise, pas la peine de mettre des guillemets, et vous en profiter au passage pour l'augmenter encore plus!
Je vous rappelle que votre fonction consiste à nous faire cours, pas à nous donner des leçons, et que la fac est un lieu de savoir, d'apprentissage mais pas de débats politiques! La politique, c'est comme la religion, on la laisse à la porte de l'amphi ou du TD, et on attends d'etre dehors, loin du campus si possible, pour la pratiquer! N'inversons pas tout!Vous n'etes pas d'accord et vous voulez le montrer? Parfait! Allez dehors avec les autres marioles mais par pitié arretez de nous dire ce que nous devons penser et faire! Personnellement, je n'ai jamais demandé à qui que ce soit de manifester, bloquer, ni manifester un quelconque avis contre le CPE, tout simplement parce que ça me regarde, et que, et oui incroyable mais vrai, on peut etre contre le CPE et avoir envie de ne rien faire ! Vous pouvez en penser ce que vous voulez, je ne vous gene pas dans vos actions, laissez moi tranquille vis à vis des miennes et LAISSEZ NOUS BOSSER BORDEL! c'est trop demandé?
Cette mascarade n'a que trop duré, il est temps que tout ça cesse et que les gens qui veulent bosser, le puisse hors de la sacro sainte BU!

gwengampdaviken@hotmail.com
 
elleestbellelafrance: j'ai essayer de rentrer on m'en a empêché par la force. Des gens donc utilisent la force contre la force je les comprends totalement. On te donne une gifle tu tend l'autre joue?
Ensuite les jets d'oeufs...si c'est le seul moyen de les faire partir je trouve ca pas bête... puisqu'ils ne partiront pas tout seul. Les saluts c'est eux et j'y étais désolé de te le dire on l'a tous vu (et même des gens qui ont été tres outré de voir cela).
Les anti-bloqueurs sont bel et bien les victimes car si vous bloquiez pas bah y'aurez rien eu de tel à part peut-être vos salut et votre international mais vous l'auriez pas fait devant nous. Ensuite si la majorité de ceux qui viennent "dialoguer" nous sortent des thèses communistes ou anarchistes désolé de faire l'amalgame en les qualifiants de tels... Qu'ils assument d'être ce qu'ils véhiculent.
de plus l'information n'a pas été démentie mais confirmée et cette jeune fille (pas si jeune quand même elle est à la fac) a porter plainte un membre de la sécurité l'a vu et beaucoup de monde ont confirmé ses dires donc c'est pas un démenti fait pas un comité digne des heures les plus sombres de l'URSS qui vont réfutés les dire de la victime elle même. Libre a toi de parler de paranoïa vous avez l'air bon pour donner des maladies aux gens contre vous... c'est malheureux.
C'est le loup qui se transforme en mouton... l'art de vouloir la refaire à l'envers en somme.
 
Extremisme, haine et mauvaise foi: résumé de beaucoup de commentaires de ce blog!
 
Aux bloqueurs :

Bravo : vous m'avez mis en chômage technique, gràce à vos conneries ; je serais moins payé ce mois, MERCI.

Tas de glandus, restez dehors, moi je continuerai à bosser en bibliothèque sur Paris, à défaut de pouvoir assister à des cours valables et de pouvoir préparer en paix mes concours. Vous desservez le mouvement anti-CPE par vos blocages !

Bonne nuit.
 
pour la reunion de demain:
ceux qui viennent du RER se retrouvent a BONNE JOURNEE
Les autres au parking exterieur de la fac.
Nous nous retrouverons tous au parking exterieur.

A demain!
 
Extremisme, haine et mauvaise foi (et on peut y ajouter pas mal de choses): résumé de l'attitude de tous les bloqueurs qui sont venus me parler.
 
voilà pr fcuk, extremisme haine et mauvaise foi en s'applique qu'aux grevistes!
preuve meme de ta mauvaise foi!
autre preuve de votre mauvaise foi: la contestation du vote en AG! gt témoin: des non greviste clairement identifiés étaient a la tribune pr compter les votes, et c'est une non greviste ( a la mine dépitée) qui a donné les résultats et qui a ajouté que nous étions majoritaires!
ensuite en ce qui concerne les soi disant 200 personnes ds le couloir, que'est ce qui vous empechait de rentrer ds l'amphi, descendre les escaliers afin de permettre a tous d'etre ds la salle?? le bon sens peut etre...
 
Elleestbellelafrance quand on te voit on se croit pas en france. Bref le rideau de fer est tombé au passage ^^.
Pour l'Ag de jeudi dernier tout le monde se l'accorde même les journalistes que c'était truqué. et de toute façon l'AG n'est en aucun cas représentative de l'ensemble des étudiants(plutôt de l'ensemble des bloqueurs dont beaucoup non étudiant).D'ailleurs quand vous bloquez vous devriez mettre votre carte d'étudiant sur votre chemise comme ca on peut vérifier au cas où...on sait jamais... j'ai rarement vu des étudiants à barbe blanche qui devaient avoir l'âge de la retraite. Et bloquez vos ufr respectifs ce serait pas mal qu'on lave notre linge sale en famille... Et aussi oubliez pas de prendre des photocopies du texte de loi du CPE... vous dites vouloir en discutez alors autant avoir une base solide(le texte). C'est sûr qu'une fois lu le texte vous êtes plus trop crédible de faire la révolution pour nada.
Perso je suis pas extrêmiste maisje suis pour la loi donc qu'on envoit les CRS (on va pas leur donner des roses nan plus? si?).

Je propose un stage de sensibilisation à tous lesb loqueurs qu'on les envoit en chine leur montrer à quoi ressemble un vrai emploi précaire je pense qu'ils en ressortiront moins rouge de leur voyage chez les rouge.
 
moi je crois simplement que vous revez Monsieur de Villepin ne retirera pas le CPE, il vient en l'espace de quelques semaines de ruiner sa cote politique alors il va tenir , il ne va pas vous faire plaisir et c'est tant mieux, je prefere avoir un emploi quelque peu prècaires qu'etre victime du chomage. Arreté de rever le CPE ne sera pas retirer ou démocratiser, maintenant laisser nous travailler, car j'aimerai personellement avoir un emploi plus tard, plus tot que faire la greve comme font si bien les francais, si on se bouge a bosser et cela comme il le faut rien ne vous arrivera
 
L'idée d'Utopia de bloquer les ufr respectifs est plutôt une bonne idée sachant qu'ainsi chacun pourra voir où les gens se mobilisent...(du moins pour bloquer les bâtiments...) de plus et afin d'assurer une certaine crédibilité aux AG, il faudrait présenter sa carte d'étudiant de Paris X avant de pouvoir rentrer dans l'amphi car à ce que j'ai entendu, une partie des gens présents lors des AG ne faisaient même pas partie de l'université!
 
Les chiffres selon d'apres les sondages : 65% pensent que le CPE = précarité pr les - 26 ans

le 7 février: 52% contre le CPE
le 7 mars: 58 % contre le CPE

Je trouve cela tres bien de pouvoir débattre via ce site, car quoi que l'on puisse dire, grâce aux différents commentaires, tous les points de vus sont exposés!
Seulement il y a une chose qui soit regrettable c'est cette maniere a tous (contre/pour CPE, contre/pour la greve...) de stéréotypés toutes les personnes qui prennent la parole:
Les bloqueurs et grevistes and co ne st pas tous des coco, des extremistes etc.. c'est trop facile de réduire les gens! Pour information, l UDF (parti de droite, je préfere vous le rappeler lol) appelle aux manifestations et au retrait du CPE!
les bloqueurs grevistes... ne st pas des friqués, fils a papa plein d'argent, bien au contraire, nombreux sont ceux qui ont des bourses ou qui ont un travail salarié!
les anti grevistes, anti bloqueurs des bat F et G ne st pas non plus tous des bourgeois incapables de réfléchir sur les pb actuels auxquels ns sommes confrontés!
D'arreter ces préjugés a la c*** et d'arreter de mettre tt le monde ds le m panier permettrais d ebien meilleur débats, et montre une réelle intelligence de la part de chacun!
 
c'est pas parce qu'en chine c'est merdique, qu'il faudrait qu'on accepte un contrat qui n'est pas à notre avantage! Et puis faut arreter de dire que seuls les bloqueurs sont violent et intolerants, il y en a des 2cotés! De plus, je connais pas mal d'étudiants qui ont plus de 40 ans et meme des retraités (j'ai meme fait un dossier sur eux en 1ere annee!!!). alors svp arreter de raconter n'importe quoi pour servir votre cause, ce n'est pas comme ca que vous y arriverez. Et santaclaus91 tu fais chier avec tes généralités de marxistes etc!!!!!
 
UDF=Centre en france revoit tes classiques et cela n'est guère étonnant de sa part vu que Bayrou veut se différencier de chirac(Vote contre au budget, absention à la motion de censure).

Bref suis un peu plus les actualités avant de parler...
 
Chers étudiants,
je ne suis pas contre le fait qu'une prof prenne part aux débats, bien au contraire. cela signifie que pour une fois les arguments des liberateurs sont pris en compte ce qui ne semble pas être le cas de notre chere Ad. Cependant, j'emets des reserves quant à la nécessité de fermer un établissement public d'enseignement supérieur car qqes perturbateurs veulent y faire la loi. En cela je rejoins la position défendu par utopia, anneananas & autres confreres. Cordialement
P.S : la lutte contre les blocus va nécessiter une coordination nationale sans pour autant être pris en otage des syndicats politisés!!Today, pantheon a également été fermé en "solidarité" pour la sorbonne. Du gd n'importe quoi!!dixit un ami en 3eme année decogestion @ pantheon
 
Pour ce qui est des sondages... je laisse les dernieres presidentielles parler de leur fiabilité (sondage fait auprès d'un echantillon de 1000 personnes maxi 10000 mais c'est rare (on est 60 millions je le rapelle)).
Ensuite de sretraités étudiants y'en a pas des masses qui viennent avec leur carte de syndiqué.

S'ils bossaient nos amis bloqueurs ils seraient virés donc ils bossent plus. sinon c'est que ils ont des bons pistons pou pouvoir s'absenter comme cela :)
 
Lilou,

Si c'était vraiment "merdique" (pour reprendre tes propres mots) en Chine, elle ne serait pas en train d'avancer ou même dépasser la France. En France, ceux qui veulent travailler (être productif) le font sincèrement. C'est bizarre qu'on ne les voit jamais en train de faire le blocage ou des grèves, non ? Et les autres font la grève ou "vont travailler en jogging" ou "en retard" (je reprends vos arguments que j'ai répérés lors de l'AG du jeudi le 9) et après chialent dans la rue comme quoi le monde est injuste et les vire pour rien. Comme si une entreprise n'est qu'une boîte à virer les gens ! Voilà pourquoi les européens de l'est sont recrutés de plus en plus en France ; eux aussi ils sont prêts (comme les chinois, les anglais, les indiens ou les américains) à se bouger.

La si vous voulez sauver la réputation de votre pays (ça va être dur parce que là on en parle de vos grèves partout dans le monde : non personne ne vous félicite... c'est une honte pour la France) il faut arrêter de bloquer (oui on veut tous aller en cours pour des raisons évidentes, c'est pas une nouvelle) et bouger son cul pour devenir plus dynamiques.

Vous faites comme si vous allez tous être virés dès que vous serez embauchés. Si j'étais une chef d'entreprise, je ferais tout pour éviter de recruter des gens comme vous qui interrompent le fonctionnement normal de l'entreprise (ou la fac!). Combien de milliers de personnes compétentes souffrent à cause de vous? Vous ne voulez pas souffrir et NOUS NON PLUS.

Je crois que je vais finir par changer de fac. Je ne peux pas le faire tout de suite parce que ça ne se fait pas après la moitié d'une année scolaire. Et ça sera peut être plus difficile de le faire pour l'année prochaine (si on arrive à finir ce semestre) parce que c'est un peu bête de faire 2 premières années de Licence dans une fac et la 3ème (la plus importante) dans une autre fac pour la simple raison que je suis habituée à des profs et le système de Nanterre. C'est dommage parce que j'ai de très bons profs mais je ne peux pas aller en cours.

En tout cas j'ai conseillé à des amis de ne pas choisir Nanterre comme fac s'ils veulent réussir dans la vie sans interruptions. Et tout ce qu'on voit à la télé sur vous les fameux grévistes de Nanterre qui vont changer le monde (hurrah!) les rassure que rester aux Etats Unis (ou n'importe où il faut payer plus cher mais avoir un diplôme en travaillant sérieusement) est mieux, même si ça les empêchera d'apprendre une langue étrangère. A une époque, aux états-unis, tout le monde voulait apprendre que le français comme langue étrangère, mais maintenant c'est le chinois : ils préfère maintenant les baby-sitters qui parlent chinois pour que leurs enfants soient exposés à une langue étrangère dès le plus jeune âge.

C'est dommage parce que j'aime bien la France mais là... j'ai peur de changer d'avis. Et pas que moi d'ailleurs...
 
Post a Comment



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?