Wednesday, March 29, 2006

 

Fac ouverte: Le programme des 30 et 31 mars

Nanterre en grève : Université populaire ouverte - Programme du 30 au 31 mars 2006

Jeudi 30

Matin
début 9h30, 10h ou 10h30:
- amphi D du bât. G Jean-Christophe Angaut (du MRAP) « Immigration et précarité »
- amphi C1 Chacha et Joséphine « Gouines, pédés, trans : premières victimes de la précarité ? » en lien avec Étudions gayment et les Panthères roses
- amphi D1 Bertrand Ogilvie (philosophe) « Effet de subjectivisation de la précarité »

Autour de midi

12h:
- amphi A1 Assemblée Générale
- amphi D du bât. F, Auriane Cothenet (juriste) « Le droit de grève »

Après-midi
début autour de 14h30

14h30:
- amphi D1 Jean-Albert Bron (art du spectacle) « Les artistes et les luttes sociales : le cinéma militant »

15h30:
- amphi (inconnu pour l’instant) du bât. L André Bellon (membre du comité scientifique d’Attac) et Jérémy Mercier (étudiant en philosophie) « Repenser la république »
- Un débat sur l’éducation est prévu, les intervenants et les thèmes ne sont pas encore confirmés.


Vendredi 31

9h30:
- amphi E1 Mathieu Grégoire (sociologue) « Les intermittents du spectacle : précarité et action collective » avec la participation d’intermittents
10h:
- amphi D1 Stéphane Beaud (sociologue) thème à préciser
10h30:
- amphi D du bât G Frédéric Landy (géographe)
« La discrimination positive en Inde : quelles leçons pour la France ?» avec la participation de Sabine Fortino (sociologue)

12h:
- amphi ? du bât. L Matthieu Amiech (sociologue) et Emmanuel Rubio (lettres) « La critique du travail et de l’urbanisme par les avant-gardes artistiques »
12h30:
- amphi D1 projection de « Reprise » suivi d’un débat animé par Anne Steiner (sociologue)

14h30:
- amphi A1 Assemblée Générale

15h:
- amphi D1 Georges Labica « Vénézuéla : la révolution ne sera pas télévisée » (film suivi d’un débat)
- amphi D du bât G Reno Savean (Collectif pour l’annulation de la dette du Tiers-Monde) « Multinationales au Mali : pillage et répressions »


Ce que nous défendons, nous le défendons pour toutes et tous!

Comments:
Ouais je suis le 1er!!
 
J'ai eu l'"honneur" d'aller au soit disant débat de ce matin. Y avait de beaux moutons...J'adore ce genre de débat qui ressemble plus à du bourrage de crane qu'autre choses.
J'adore également le fait qu'il y avait même pas 40 personnes qui le suivait.
 
en tt cas la fac a qq chances infimes de rouvrir lundi et ce serait notre derniere chance de limiter les degats pr eviter de foirer irreversiblement notre annee alors pas de blocages car je crois que ce serait dangereux
 
Vous savez que les vacances c'est le 8 avril ?

Le seule espoir d'avoir cours la première semaine d'avril... C'est que le conseil constitutionnel invalide ce damné CPE... Sinon, on est pas sorti de l'aubergine.
 
seul(e)... désolé de cette fothes d'aurteaugraffes. ;)
 
Il y a des infos plus importantes sur le site de la fac!! Les differents ufr organisent des rencontres professeurs-étudiants lors des 2 jours à venir (30 et 31 mars. Celles-ci ont pour but de voir les diverses possibilités qui s'offrent à nous suivant la reprise ou non des cours lundi (ce qui m'etonnerait à une semaine des vacances, mes croisons les doigts, on sait jamais!!)
 
La rencontre "élèves-professeurs" pour les etudiants de droit se tient demain à 11h:
Première information suite à la réunion des enseignants de l'UFR de Sciences juridiques de ce matin: des enseignants de cette UFR se tiendront à la disposition des étudiants demain jeudi 30 mars à compter de 11h dans l'amhi C batiment F pour débattre et répondre aux questions des étudiants.

et pour les autres UFR quelqu'un aurait des infos svp ?
 
ah c'est bon j'ai trouvé pour les autres UFR!
 
et c'est quelle heure?
 
va sur le site de nanterre, il y le programme détaillé pour tout le monde.
http://www.u-paris10.fr/1143106312909/0/fiche___actualite/
 
Quelqu'un aurait des info pour l'ufr ssa?
Il y a rien sur le site de la fac.
Est ce que la BU est ouverte par hasard?
 
La BU est ouverte selon les horaires habituels (j'y suis allé aujourd'hui...) mais pour combien de temps? car le président a indiqué qu'au moindre incident il refermait... théoriquement, nous devrions savoir vendredi si les cours reprennent...
 
Je vois que l'UFR SSA est toujours au top niveau informations ... -_-
 
encore un beau programme de manifestation gauchiste et lobotomisante. Excusez moi mais depuis le début le mouvement à Nanterre est absolument illégal et illégitime. Par conséquent (revirement de ma position depuis quelques jours) je soutiens à fond Villepin dans sa position de tenir tête aux manifestants. J'espère que de plus en plus de Français vont avoir la même attitude que moi. Il n'est plus possible que notre pays soit soumis au desiderata de manifestants, certes bruyants et nombreux, mais sans aucun soucis de la démocratie (eh oui la loi a été voté par le parlement et s'il y a 3 millions de grévistes, selon les chiffres non truqués de l'honnête CGT, il y a... plus de 60 millions de Français). Je rappelle à cette égard que depuis quelques années la gauche nous fout dans la merde:
1. Mitterand joue le FN contre la droite
2. les votes de gauches s'éparpillent en 2002, résultat Le Pen au second tour (attention à la droite tout de même de pas faire la même connerie en 2007)
3. le vote non gauchiste et raciste (parce que parmi les gens de gauche il y a aussi des racistes, soyons francs... les élécteurs PC ou FN... se sont pour une bonne partie... les mêmes)contre la Constitution européenne
4. maintenant le refus de toute réformes (cela fait des années, mais là ils s'acharnent)

Bref la gauche c'est la précarité: qui es-ce qui à cause du mouvement perd la possibilité d'étudier en ce moment? Pas les "privilégiés" qui peuvent aller en cours privé et en école de commerce, mais les autres qui ont besoin de la fac... Qui ne va pas pouvoir se porter candidat dans les 3èmes cycles? Pas les étudiants d'écoles de commerces, mais les étudiants de la fac dont on est entrain de foutre en l'air le semestre...
 
voilà je reviens sur les AG et les blocages

Premièrement il faut rétablir la vérité, la majorité des étudiants sontcontre ce blocus sauf que nous subissons des menaces et des intimidations alors peu d'entre nous osent prendre la parole. De plus,les médias font preuve d'une véritable manipulation dans leurs reportages et oublient bien souvent de mentionner les moyens totalement anti-démocratiques utilisés par ces manifestants. Tout d'abord, les assemblées générales qui ont été diffusées à la télévision ne sont qu'une mascarade : ainsi lorsque le résultat d'une première AG avait donné le non au blocus majoritaire, dès le lendemain une seconde AG était organisée par une minorité de manifestants pour revoter illégitimement le blocus, ne respectant pas la décision des étudiants. Enfin l'AG réunissant le plus grand nombre d'étudiants jeudi dernier était un véritable scandale: nous étions majoritaires contre le blocus alors ils nous ont d'abord imposé 3 heures de faux débats (temps de parole inégal et les intervenants autorisés étaient à 90% leurs partisans). Ils ont menés une véritable propagande anti-gouvernementale bien loin du problème du CPE et énoncé des abérrations telles que le CPE facilite le licenciement des femmes enceintes et permet de licencier pour une tenue vestimentaire non conforme en dehors des horaires de travail... Le problème c'est que la plupart des jeunes (non juristes) le prenne pour parole d'évangile!!! D'autre part pendant cette assemblée la sécurité laisse des individus circuler avec des foulards cachant leurs visages et manifestement menaçants. Enfin le vote s'effectue à main levée avec des gens qui pour la plupart ne sont absolument pas étudiants mais des syndicalistes ou autres appelés en renfort: nous étions 2000, seulement 750 ont voté pour le blocus et ils ont quand même déclaré que nous avions perdu!!! Mais le plus grave ce sont les intimidations et la violence de ces gens que les médias ne dénoncent pas: jeudi et vendredi lorsque des étudiants ont voulu entrer dans leur faculté des bagarres ont éclaté à coups de barres de fer, une jeune fille a été poussée dans les escaliers par des représentants de l'Unef et a été sérieusement blessée mais là encore personne ne dit rien ou ne se scandalise: non toute cette violence est légitimée par le droit de grève?!!! Enfin lorsque les manifestants étaient minoritaires face aux vrais étudiants qui voulaient accéder aux cours, ils ont fait appel à des lycéens de nanterre arrivant en masse et criant. Ces jeunes n'étaient là que pour nous intimider et n'ont trouvé rien de mieux que de se prendre en photo avec leurs portables devant l'université en nous narguant et chahutant démontrant leurs réelles motivations!!! C'est donc un appel à l'aide que je vous adresse pour les vrais étudiants qui veulent que leur droit à l'éducation et celui de ne pas faire grève soient respectés. Les dirigeants de notre université étant démissionnaires et les médias refusant de prendre en compte notre témoignage, je vous sollicite donc pour nous aider à rétablir la vérité et pour que l'Université française redevienne un lieu où les libertés individuelles peuvent s'exercer loin des propagandes et de la violence.
 
This comment has been removed by a blog administrator.
 
Pourquoi y'a pas de thème genre la France et se svaleurs judéo-chrétiennes? ou genre l'anti-cléricalisme de 1789 à nos jours?
 
LE POUVOIR
**********

Le pouvoir est détenu par les riches car le systéme est basé sur l'argent.

L'argent c'est les emplois, les moyens d'action, les hommes à leurs ordres.

Les politiciens sont riches et profitent de leur aise pour cultiver le pouvoir de l'illusion:

le rire, la dérision, la parole, l'image, la communication sans fin, les belles idéologies, du vent.

Tout le jeu politique est division de la population en diverses petites classes:

gestion simplifiée et affaiblissement des contres-pouvoirs, diviser pour mieux régner.

Vous verrez rarement les vieux aux côtés des jeunes, les femmes aux côtés des hommes,

les riches aux côtés des pauvres: c'est totalement voulu, l'union est force, la division, faiblesse.

La culture est un moyen de manipulation, de cloisonnement des personnes par le langage, l'habillement, la connaissance: seuls, faibles, facilement manipulables.

Le pouvoir politique priviligie le «typage», «l'étiquetage» des groupes sociaux:

smicard, ingénieur cadre, profession libérale, artisan, artiste, riche, pauvre, classe moyenne, ...

Cela permet de gérer les problèmes les uns après les autres:

mécontenter l'ensemble de la population en même temps serait ingérable.

En effet, des millions d'hommes prêt à s'opposer en même temps serait fort difficile à manier,

mais la manière forte est toujours disponible: les gendarmes, la police, l'armée.

Le peuple contre le peuple: n'avez vous point de famille travaillant pourtant en ces organisations?

Oui, la démocratie est un leurre et seule une oligarchie réduite a le pouvoir:

la démocratie est du despotisme éclairé comme l'a écrit Emmanuel Kant.

Une enveloppe dans une urne chaque 5 ans ne permet pas au peuple d'être souverain:

les programmes et promesses politiques ne sont jamais honorés, ils ne sont que mensonges.



« Les enfants croient au pére Noël, les adultes ne croient pas au pére Noël, NON! Ils votent » P.desproges; et les beaux parleurs que sont les politiciens vivent à nos dépens.

Les ministres n'ont pas de pouvoirs réels: ils ont une armée de fonctionnaires noyée dans le papier.

Cette bureaucratie complexe engouffre une masse d'argent phénoménale qui part en petit fours, en gaspillage divers et variés, et forme une barriére entre le peuple et le gouvernement.

Ce système dilapide votre temps, allez voir les créateurs d'entreprises, ils vous expliqueront...

La fonction de ce système est de mettre à l'abri une classe hyper-privilégiée en bloquant la masse.

Les lois et régles sont fort nombreuses et donc inconnues et innaplicables, donc imposent désordre.

Cette désorganisation du peuple est d'ailleur créé par l'éducation nationale:

toutes ces divisions, ces classes, ces écoles classées, cotées c'est l'embryon de la division.

Le résultat est une société en guerre avec elle même: compétition entre entreprises d'un marché, bataille entre écologistes et industriels, et autres combats ou nous sommes volontairement opposés.

Le pouvoir se nourri de cette discorde, les combats idéologiques entre droite et gauche sont du vent,

chaque mouvement régne par alternance et chacun nous impose ce que le prochain détruira:

ce cercle vicieux fait que le pays n'avance pas et reste au main de la classe dirigeante quelque soit ces soit disant "idéologies".



Quelque soit leur parti, une fois au pouvoir un mois de leur vie,

les ministres ont leurs honoraires payés jusqu'à leur mort...

Certains n'ont pas les mêmes retraites que d'autres, drôle de conception de l'égalité...

Les problèmes de salaire ne sont pas non plus leurs affaires: 30 000 FF / 4 500€ par mois...

Beaucoup trop pour faire des conneries gaspillant des millions d'euros genre Clémenceau,

ou des vies humaines genre scandales du sang contaminé ou décédés de l'été 2003 dans les hopitaux...

Le système de santé est déresponsabilisant et irresponsable: 12 milliards d'euros de trou de la sécu, de drogues...

Les ministres et le président de la république ne sont que la partie visible de l'iceberg:

un nombre important de hauts fonctionnaires vivent à nos dépens: la noblesse d'aujourd'hui.



« La politique,art de tromper les hommes » d'Alembert.



Effectivement, il suffit de regarder le journal télévisé pour s'en rendre compte.

Ces journaux passent du coq à l'âne:

du CPE aux résultats de foot ou de rugby voir aux défilés de mode, comme s'ils avaient un intérêt...

La plupart des informations diffusées n'ont d'autres buts que de crétiniser la populace,

de la faire rêver et perdre de vue l'essentiel: son bonheur par la simplicité.

Les politiciens toujours et tout le temps manipulent par l'information diffusée par l'ensemble des médias télévisés, dont bien souvent les directions sont en la capitale...

Car leur but, qui que vous soyez, où que vous soyez est de vous avoir en leur pouvoir:

vous faire faire ce que vous ne feriez pas de vous même.

Ainsi certains courent après un ballon pour le mettre au fond de filets, d'autres essayent de courir 100 m en le minimum de temps, d'autre de produire le plus de produit en le minimum de temps et d'argent, d'autres à s'habiller le plus classe possible, d'autres à avoir le plus de gadgets technos, d'autres d'avoir une voiture qui roule à 300 Km/h, ... tous perpétuellement noyé dans une compétition débile et infantilisante.

Car là réside la mise en oeuvre du pouvoir: faire que la masse reste enfant alors qu'une élite peu nombreuse, arrivent par effort, rigueur ou magouilles, à utiliser le système pour avoir la première sous ses ordres, ses lois, sa tutelle.



La liberté c'est de penser par soi même et surtout d'agir!

Osez penser par vous-même, arréter de discuter sans cesse, la vie est courte, AGISSEZ!

Mettez au rebus vos TV, radios, éliminez les jeux vidéos et films violents,

torchez vous avec les journaux à la solde du gouvernement.

Osez créer vos propres références, osez vous débarassez du système obsoléte et nuisible actuel.

Osez être humain, être vous-mêmes, sortez du conditionnement de masse imposée par les médias,

maximiser vos potentiels que l'éducation réduit et standardise: vous n'êtes pas des robots.

Osez être intelligent, responsable et original, changez pour votre futur, notre bonheur.
 
LE POUVOIR
**********

Le pouvoir est détenu par les riches car le systéme est basé sur l'argent.

L'argent c'est les emplois, les moyens d'action, les hommes à leurs ordres.

Les politiciens sont riches et profitent de leur aise pour cultiver le pouvoir de l'illusion:

le rire, la dérision, la parole, l'image, la communication sans fin, les belles idéologies, du vent.

Tout le jeu politique est division de la population en diverses petites classes:

gestion simplifiée et affaiblissement des contres-pouvoirs, diviser pour mieux régner.

Vous verrez rarement les vieux aux côtés des jeunes, les femmes aux côtés des hommes,

les riches aux côtés des pauvres: c'est totalement voulu, l'union est force, la division, faiblesse.

La culture est un moyen de manipulation, de cloisonnement des personnes par le langage, l'habillement, la connaissance: seuls, faibles, facilement manipulables.

Le pouvoir politique priviligie le «typage», «l'étiquetage» des groupes sociaux:

smicard, ingénieur cadre, profession libérale, artisan, artiste, riche, pauvre, classe moyenne, ...

Cela permet de gérer les problèmes les uns après les autres:

mécontenter l'ensemble de la population en même temps serait ingérable.

En effet, des millions d'hommes prêt à s'opposer en même temps serait fort difficile à manier,

mais la manière forte est toujours disponible: les gendarmes, la police, l'armée.

Le peuple contre le peuple: n'avez vous point de famille travaillant pourtant en ces organisations?

Oui, la démocratie est un leurre et seule une oligarchie réduite a le pouvoir:

la démocratie est du despotisme éclairé comme l'a écrit Emmanuel Kant.

Une enveloppe dans une urne chaque 5 ans ne permet pas au peuple d'être souverain:

les programmes et promesses politiques ne sont jamais honorés, ils ne sont que mensonges.



« Les enfants croient au pére Noël, les adultes ne croient pas au pére Noël, NON! Ils votent » P.desproges; et les beaux parleurs que sont les politiciens vivent à nos dépens.

Les ministres n'ont pas de pouvoirs réels: ils ont une armée de fonctionnaires noyée dans le papier.

Cette bureaucratie complexe engouffre une masse d'argent phénoménale qui part en petit fours, en gaspillage divers et variés, et forme une barriére entre le peuple et le gouvernement.

Ce système dilapide votre temps, allez voir les créateurs d'entreprises, ils vous expliqueront...

La fonction de ce système est de mettre à l'abri une classe hyper-privilégiée en bloquant la masse.

Les lois et régles sont fort nombreuses et donc inconnues et innaplicables, donc imposent désordre.

Cette désorganisation du peuple est d'ailleur créé par l'éducation nationale:

toutes ces divisions, ces classes, ces écoles classées, cotées c'est l'embryon de la division.

Le résultat est une société en guerre avec elle même: compétition entre entreprises d'un marché, bataille entre écologistes et industriels, et autres combats ou nous sommes volontairement opposés.

Le pouvoir se nourri de cette discorde, les combats idéologiques entre droite et gauche sont du vent,

chaque mouvement régne par alternance et chacun nous impose ce que le prochain détruira:

ce cercle vicieux fait que le pays n'avance pas et reste au main de la classe dirigeante quelque soit ces soit disant "idéologies".



Quelque soit leur parti, une fois au pouvoir un mois de leur vie,

les ministres ont leurs honoraires payés jusqu'à leur mort...

Certains n'ont pas les mêmes retraites que d'autres, drôle de conception de l'égalité...

Les problèmes de salaire ne sont pas non plus leurs affaires: 30 000 FF / 4 500€ par mois...

Beaucoup trop pour faire des conneries gaspillant des millions d'euros genre Clémenceau,

ou des vies humaines genre scandales du sang contaminé ou décédés de l'été 2003 dans les hopitaux...

Le système de santé est déresponsabilisant et irresponsable: 12 milliards d'euros de trou de la sécu, de drogues...

Les ministres et le président de la république ne sont que la partie visible de l'iceberg:

un nombre important de hauts fonctionnaires vivent à nos dépens: la noblesse d'aujourd'hui.



« La politique,art de tromper les hommes » d'Alembert.



Effectivement, il suffit de regarder le journal télévisé pour s'en rendre compte.

Ces journaux passent du coq à l'âne:

du CPE aux résultats de foot ou de rugby voir aux défilés de mode, comme s'ils avaient un intérêt...

La plupart des informations diffusées n'ont d'autres buts que de crétiniser la populace,

de la faire rêver et perdre de vue l'essentiel: son bonheur par la simplicité.

Les politiciens toujours et tout le temps manipulent par l'information diffusée par l'ensemble des médias télévisés, dont bien souvent les directions sont en la capitale...

Car leur but, qui que vous soyez, où que vous soyez est de vous avoir en leur pouvoir:

vous faire faire ce que vous ne feriez pas de vous même.

Ainsi certains courent après un ballon pour le mettre au fond de filets, d'autres essayent de courir 100 m en le minimum de temps, d'autre de produire le plus de produit en le minimum de temps et d'argent, d'autres à s'habiller le plus classe possible, d'autres à avoir le plus de gadgets technos, d'autres d'avoir une voiture qui roule à 300 Km/h, ... tous perpétuellement noyé dans une compétition débile et infantilisante.

Car là réside la mise en oeuvre du pouvoir: faire que la masse reste enfant alors qu'une élite peu nombreuse, arrivent par effort, rigueur ou magouilles, à utiliser le système pour avoir la première sous ses ordres, ses lois, sa tutelle.



La liberté c'est de penser par soi même et surtout d'agir!

Osez penser par vous-même, arréter de discuter sans cesse, la vie est courte, AGISSEZ!

Mettez au rebus vos TV, radios, éliminez les jeux vidéos et films violents,

torchez vous avec les journaux à la solde du gouvernement.

Osez créer vos propres références, osez vous débarassez du système obsoléte et nuisible actuel.

Osez être humain, être vous-mêmes, sortez du conditionnement de masse imposée par les médias,

maximiser vos potentiels que l'éducation réduit et standardise: vous n'êtes pas des robots.

Osez être intelligent, responsable et original, changez pour votre futur, notre bonheur.
 
la-france-c-trop-de-fous-dans-la-rue
 
ouai c'est ca, t'as raison, la société, ca n'existe pas. T'es pas en psycho toi? niark
 
Salut à tous,

Raziel927 a écrit:
"nous étions 2000, seulement 750 ont voté pour le blocus et ils ont quand même déclaré que nous avions perdu!!!"

Quand cesserez-vous vos mensonges? Une anti-blocage est elle-même allée recompter les voix, et a du admettre que les pro-blocages étaient majoritaires.

D'ailleurs, si vous êtes si "majoritaires", que ne compte-t-on pas des millions de personnes lors de vos manifestations du dimanche?

Cordialement tout de même,
 
Balaise l'anti-blocage qui compte en deux minutes plus de 700 personnes... ca fait donc attends ma division deux minutes= 120 secondes donc 700 /120= presque 6 personnes à la seconde. BALAISE la fille!!! on l'envoit à des chiffres et de slettres à ce tempo la. Quelle mauvaise fois c'est bloqueurs.
 
Je rejoins les points de vues de raziel927 et goldmund...
On a perdu assez de temps comme ça avec tout ces stupides blocages qui n'ont servi à rien à part faire perdre du temps!!
A Nanterre, le directeur essaye de rétablir les choses et d'instaurer un dialogue pour trouver des solutions et que cette année ne soit pas perdu et réduite en poussiere!!
Alors que ceux qui veulent continuer à gacher leur avenir le fasse mais il est hors de question que vous gachiez le notre! Vous parlez de démocratie mais vous ne respectez même pas le droit et les libertés de ceux qui veulent reprendre le cours normal de leur études!!
Raziel dit vrai! J'y étais! même quand nous étions une GRANDE majorité à voter la reprise des cours et l'arret des blocages et bah comme par magie le lendemain une petite assemblée faite de bloqueurs revotait entre eux la reprise des blocages! PATHETIQUE!! Me parler même pas de Démocratie!!
 
Caro : je voudrai savoir ce qui a été décidé en terme de validation etc (et pour les neurosciences également), car je n'ai pas pu participer aux débats!

Merci pour toutes vos réponses!
 
pourquoi vous avez comptez un blocage recemment? pr bloquer quoi je suis plus
 
petit bilan de la journée:
en ag a été voté des délégués pour la coordination nationale et pour le CA.
la motion des prof a été adoptée: demande pour la reconduite de la semaine banalisée.

la fac est ouverte du point de vue administartif et pr la lmde...
certains secrétariats ont les notes des partiels du premier semestre.

ce matin a été discuté ds la réunion pr les géographes de rattraper le semestre si la fac est réouverte avec des emplois du tps très chargés du type 8h 20h voire 22h 6j/7. atention il s'agit d'une solution envisagée, ce n'est pas forcément ce qu'il va se passer. je n'était pas présente à cette réunion je ne fais que raporter des propos donc ça ne sert à rien de me demander plus d'info à ce sujet.

sur ce a plus
 
Post a Comment



<< Home

This page is powered by Blogger. Isn't yours?